Nationales et internationales...

09/09/2014

Mont-Tremblant – Finale du circuit IM 70.3 : le bilan…

posté à 19h38

… de cette édition 2014, par ordre de performance :

Pierre MASSONNEAU a terminé 132ème & 21ème M30-34 en 4:17:44 (25:00 en N, 2:19:41 en C, 1:27:06 en CAP ; +3.9% du temps du vainqueur en M30-34 : Kyle HUMMEL & +16.4% du temps du vainqueur au général : Javier GOMEZ).

Alexandre KLEIN a terminé 152ème & 26ème M30-34 en 4:19:14 (28:09 en N, 2:19:03 en C, 1:25:15 en CAP ; +4.5% du temps du vainqueur en M30-34 & +17.0% du temps du vainqueur au général).

Stéphane GALLEGO a terminé 286ème & 27ème M45-49 en 4:27:12 (30:33 en N, 2:20:44 en C, 1:28:47 en CAP ; +5.1% du temps du vainqueur en M45-49 : Rich BURKE & +20.6% du temps du vainqueur au général).

Olivier SILVESTRE a terminé 429ème & 43ème M45-49 en 4:32:40 (29:53 en N, 2:27:17 en C, 1:27:21 en CAP ; +7.3% du temps du vainqueur en M45-49 & +23.1% du temps du vainqueur au général).

Anaïs LABALEC a terminé 40ème & 4ème F25-29 en 4:41:59 (30:08 en N, 2:31:45 en C, 1:34:10 en CAP ; +2.4% du temps de la vainqueur en F25-29 : Jessica MITCHELL & +13.1% du temps de la vainqueur au général : Daniela RYF).

Mélissa LAPP a terminé 154ème & 13ème F18-24 en 4:58:54 (30:21 en N, 2:42:08 en C, 1:40:24 en CAP ; +4.8% du temps de la vainqueur en F18-24 : Isabelle ROULEAU & +19.9% du temps de la vainqueur au général).

En résumé, 6 athlètes au départ qui auront réalisé une course à la hauteur de leur niveau adaptatif du moment. Pour 5 d’entre-eux, ce fut leur première expérience sur la finale du circuit IM 70.3. Mais le drafting « non autorisé » a malheureusement une nouvelle fois été mis à l’honneur. Les réseaux sociaux et forums dénoncent cela avec force. Certains athlètes sont pris en « flagrant délit » et pénalisés, d’autres ils en sourient et en jouent. Difficile à distance d’objectiver des athlètes passant au travers des mailles du filet, même via une analyse des données de puissance et même à l’intérieur de mon propre groupe d’athlètes. Je fais confiance à l’intégrité de chacun. Sur FinisherPix, les clichés pour chaque athlète semblent être sélectionnés. Pas d’images compromettantes. Pas de vidéo en live de la course. Une intention délibérée de la WTC ? Très certainement. C’est un phénomène récurrent, usant. La solution : boycotter ces épreuves ? Réduire le nombre d’athlètes sélectionnés ? Improbable dans une logique de profit. Pénaliser plus drastiquement les tricheurs « délibérés » ? un carton = impossibilité d’être sélectionné pour la finale du circuit & un carton lors de la finale = disqualification de la course. Difficilement envisageable également. Le drafting n’est malheureusement pas spécifique du circuit WTC. Autre possibilité : autoriser le drafting. Dans ce cas, c’est l’essence même du triathlon longue distance qui sera affectée. Difficile donc à accepter pour les puristes. Aujourd’hui, le triathlon labélisé (WTC, Challenge…) et ses sphères associées (équipementiers : natation, cyclisme, course à pied, organismes de voyage, produits dérivés…) constituent des enjeux économiques. Un système auquel je m’associe indirectement en assurant le développement physiologique, mécanique, psychologique… d’athlètes qui participent à ces épreuves avec l’objectif de performer et non de simplement participer. Tout cela n’est pas simple… mais me préoccupe.

 


Autre news:
16/10/2018 : KONA 2018 : le bilan… et la suite…
09/10/2018 : KONA 2018 : J-5
02/10/2018 : SEPTEMBRE 2018 : Tom LECOMTE au RDV…
04/09/2018 : AOÛT 2018 : 2 Podiums à Embrun…
02/08/2018 : JUILLET 2018 : Anthony PHILIPPE : 2, 14, 44 et 70…
04/07/2018 : JUIN 2018 : du très bon, du bon, du cohérent et de la frustration…
30/05/2018 : Mai 2018 : des victoires et un nouveau SLOT pour Hawaii…
01/05/2018 : AVRIL 2018 : Un titre de Champion de France de Duathlon format L & un SLOT pour Hawaii…
03/04/2018 : MARS 2018...
06/03/2018 : FEVRIER 2018…


» Consulter les archives

RSS



     

PhysioPerf

Altitude Training Solutions

Onlinetri

RG Films