Nationales et internationales...

16/10/2018

KONA 2018 : le bilan… et la suite…

posté à 09h35

La dernière édition de la finale du circuit Full-IM vient de s’achever le week-end dernier et voici les résultats des athlètes du « TEAM » présents par ordre de performance :

Yann ROCHETEAU : 24ème M40-44 & 210ème en 9:14:49 (1:02:08 en N, 4:44:58 en C, 3:20:18 en CAP ; +5.1% du temps du vainqueur M40-44 : Bruno CLERBOUT).

Cyril LECOMPT : 51ème M30-34 & 229ème en 9:16:31 (1:02:18 en N, 4:40:08 en C, 3:25:36 en CAP ; +7.6% du temps du vainqueur M30-34 : Mikkel HOJBORG OLSEN).

Anthony PHILIPPE : 17ème M45-49 & 296ème en 9:22:24 (1:03:03 en N, 4:46:21 en C, 3:26:14 en CAP ; +5.0% du temps du vainqueur M45-49 : Koen VAN RIE).

Anthony ADAM : 200ème M35-39 & 1352ème en 10:58:26 (0:59:19 en N, 4:50:32 en C, 5:01:41 en CAP ; +30.5% du temps du vainqueur M35-39 : Dan PLEWS).

Je résumerai cette édition par : « de l’attendu, de la surprise et de la déception ». Chacun a démontré une force d’abnégation dans un contexte qui est toujours très particulier et parfois inattendu.

Après cette édition 2018, voici la MAJ des données spécifiques "Hawaii" depuis 2006 :

* 52 athlètes au départ : 2006 (3), 2007 (2), 2008 (3), 2009 (2), 2010 (3), 2011 (3), 2012 (4), 2013 (7), 2014 (5), 2015 (3), 2016 (8), 2017 (5), 2018 (4)
* 7 athlètes qualifiés mais non partants : 2007 (1), 2009 (1), 2011 (1), 2013 (1), 2014 (2), 2016 (1)
* 1 athlète PRO au départ : Romain GUILLAUME (2012)
* 1 athlète PRO non partant : René ROVERA (2007)
* 1 abandon : 2013
* Le record de participation en GA du "Team" : Anthony PHILIPPE (x 11)
* 2 podiums en GA : Romain GUILLAUME (2nd M18-24, 2008), Anthony PHILIPPE (2nd M40-44, 2010)
* Meilleur classement d'un athlète du "Team" : Romain GUILLAUME (17ème - 2012)
* 11 TOP100 : 2006 (1), 2008 (1), 2010 (2), 2011 (1), 2012 (2), 2013 (2), 2016 (2)

Et maintenant, la suite ???

J’ai publié hier une réflexion-décision sur ma page FB :

« L’IRONMAN d’Hawaii 2018 vient de se terminer et j’ai pris la décision d’arrêter l’accompagnement des athlètes GA dont l’objectif est de participer à cette finale du circuit FULL-IM et dont les dérives s’accentuent d’année en année. Hawaii est le FOCUS grossissant mais cela se vérifie malheureusement sur d’autres épreuves (Barcelone, Panama City…). Je suis bien conscient de me « tirer une balle dans le pied » professionnellement [les réactions ne se sont pas fait attendre par ailleurs et en quelques heures un certain nombre d’athlètes ont déjà claqué la porte] mais les valeurs véhiculées me sont de plus en plus éloignées et me mettent vraiment mal à l’aise. Je vais continuer à accompagner les athlètes suivis dont la démarche est en cours (Fabien CHATEAU, Yannick HENRY, Alexis HOUDART, Mélissa LAPP, Eric MILLARD, Philip ROMANATO), mais à partir d’aujourd’hui je ne souhaite plus participer, indirectement, aux dérives actuelles (inflation des prix, inflation du nombre d’athlètes, non respect des règles…). En revanche, je vais poursuivre l’accompagnement des athlètes qui courent en catégorie PRO, la catégorie « référence » à mes yeux sur le circuit IM aujourd’hui. »

Ce n’est pas une décision prise sur un coup de tête, mais je ne peux plus me mentir à moi-même et surtout cautionner que les athlètes se mentent à eux-mêmes. Les données objectives sont flagrantes (powermeters, temps intermédiaires, images…). La densité : ~ +50% d’athlètes supplémentaires au départ entre 2003 et 2018. Le laxisme des organisateurs. Des règles et des règlements en inadéquation avec les faits de course. Bien évidemment, tous les athlètes ne sont pas à mettre dans le même sac, mais malheureusement ils se trouvent parfois piégés, « pris en otage ». Les solutions : réduire le nombre d’athlètes, sanctionner plus sévèrement ou autoriser le drafting, différer les départs mais cela poserait le problème de l’équité entre les athlètes et notamment à Hawaii où le contexte environnemental est très changeant en quelques heures (vent, hygrométrie, température…). La vocation mercantile de la société IM n’est plus à démontrer aujourd’hui. Une inscription à près de 1000 Dollars pour participer à la finale du circuit FULL-IM, de la folie !!! C’est donc en toute conscience, et en l’état actuel des choses, que je ne souhaite plus accompagner les athlètes dont l’objectif est de se qualifier pour la Finale du cicruit FULL-IM, la course référence pour les triathlètes spécialistes des épreuves de longue distance. Par cette décision, je mets en danger ma structure professionnelle, mais j’ai toujours agi ainsi, en assumant mes choix.

 


Autre news:
30/10/2018 : OCTOBRE 2018 : Tom LECOMTE, vainqueur de l’IM 70.3 de Lanzarote…
09/10/2018 : KONA 2018 : J-5
02/10/2018 : SEPTEMBRE 2018 : Tom LECOMTE au RDV…
04/09/2018 : AOÛT 2018 : 2 Podiums à Embrun…
02/08/2018 : JUILLET 2018 : Anthony PHILIPPE : 2, 14, 44 et 70…
04/07/2018 : JUIN 2018 : du très bon, du bon, du cohérent et de la frustration…
30/05/2018 : Mai 2018 : des victoires et un nouveau SLOT pour Hawaii…
01/05/2018 : AVRIL 2018 : Un titre de Champion de France de Duathlon format L & un SLOT pour Hawaii…
03/04/2018 : MARS 2018...
06/03/2018 : FEVRIER 2018…


» Consulter les archives

RSS



     

PhysioPerf

Altitude Training Solutions

Onlinetri

RG Films