Nationales et internationales...

01/12/2022

NOVEMBRE 2022…

posté à 17h47

… un mois principalement marqué par la participation à des épreuves de course à pied. Par ordre alphabétique, les résultats des athlètes du « TEAM » en compétition ce mois-ci :

Anthony ADAM – Marathon de Deauville – a terminé 46ème & 9ème M1H en 2:55:54, après avoir connu une fin de course difficile.

Philippe BERNARD – Semi-marathon de Beaune – a terminé 141ème & 16ème M2H en 1:30:02, améliorant sa meilleure performance sur la distance.

Christophe DELALAIN – 10 km de Thonon – a terminé 60ème & 5ème M2H en 44:18, une épreuve de reprise difficile après 3 ans d’arrêt.

Sébastien GRANIE – IM de Cozumel – a terminé 90ème & 7ème M50-54 en 10:22:10 (59:09 en N, 5:02:45 en C, 4:10:24 en CAP ; +6.8% du temps du vainqueur en M50-54 : Armando MENESES ARELLANO), ponctuant une saison bien remplie avec notamment 5 IM au compteur.

Yannick HENRY – Marathon du Beaujolais – a terminé 7ème & 1er M2H en 2:50:00, une performance très satisfaisante et qui le relance sur une bonne dynamique.

Michaël LOUYS – Trail Olne-Spa-Olne (69 km, +/- 2380 m de dénivelé) – a terminé 15ème en 6:28:13 (+17.3% du temps du vainqueur : Virgile VANDEWALLE) en prenant beaucoup de plaisir.

Jean-Charles MARCH – Marathon d’Athènes – a bouclé la distance en 4:58:56, en ayant souffert de la chaleur et des caractéristiques du parcours.

Enfin, en cette fin du mois de novembre, la Société IRONMAN a annoncé qu’à compter de 2023, la finale des circuits FULL-IM aura lieu une année sur deux à Kona pour les femmes et les hommes en alternance, et l’autre année sur un autre site qui doit être validé en début d’année prochaine (Nice, St George… ?). Une décision qui fait l’effet d’une « bombe » auprès des puristes, mais la Société IRONMAN n’avait pas d’autre choix lorsque le PROFIT n’est que son leitmotiv (des slots toujours plus onéreux +/- 1600 EUR, un nombre d’athlètes présents en très forte augmentation +/- 5000 aujourd’hui. Peut-on toujours parler de finale ?). Quid de la pression locale au moment de l’épreuve. Les sites ne sont pas extensibles. Kona est un rêve pour beaucoup. Lorsque l’on s’inscrit à une épreuve du circuit IM avec l’objectif de décrocher sportivement sa qualification pour Hawaii et que quelques semaines après, le slot en poche, on vous annonce que les règles ont changé, cela soulève de la colère, du dégoût. Certains athlètes ont même songé à arrêter la pratique du triathlon. Bref, c’est un triste virage mais qui est plus ou moins le reflet de la Société actuelle. Le rêve est brisé…

 


Autre news:
31/10/2022 : OCTOBRE 2022…
28/09/2022 : SEPTEMBRE 2022…
31/08/2022 : JUILLET & AOUT 2022…
29/06/2022 : JUIN 2022…
31/05/2022 : MAI 2022...
04/05/2022 : AVRIL 2022...
30/03/2022 : MARS 2022...
02/03/2022 : FEVRIER 2022…
05/01/2022 : JANVIER 2022...
28/11/2021 : NOVEMBRE 2021…


» Consulter les archives

RSS



     

PhysioPerf

Altitude Training Solutions

Onlinetri

RG Films